Fille de la lune

Je ne sais pas si je traduirais par girl ou par daughter.

Je me rappelle jouer à cache cache avec toi entre les branches des arbres quand la voiture filait sur la route. Te deviner entre les gouttes d’eau sur la vitre.

Je me rappelle te chercher en premier quand j’arrive quelque part la nuit. Ta lumière. Ta forme.

Je me rappelle être triste quand on ne te voyais pas, dissimulée sous un manteau nuageux.

Je me rappelle l’éclipse.

Je me rappelle l’émerveillement d’apprendre ta naissance et ton pouvoir sur les marées. Les croyances aussi.

Aujourd’hui, je suis une femme. Et je reviens à toi. Non je ne danse pas nue en ton honneur, mais j’aime à te voir tourner dans le ciel au fil de la nuit. J’aime te savoir puissante. J’aime suivre ton cycle que je comprends et que je m’approprie.

Que serait la Terre sans la lune ?

Que serions nous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s