Manger et acheter mes émotions …

Bonne vivante, définitivement ! Qu’est ce qui se cache derrière cet appétit sucré? Ces envies de salé? Ces hyperphagies nocturnes? Des grailloux gargantuesques irrépressibles?

Et ce découvert financier qui se creuse à mesure que les livres, les plantes et mes passions me tentent?

Je mange mes émotions. J’achète pour me rassurer. Je comble les plaies, les insécurités et les peurs par le sucre et les objets de culture que je peux posséder.

L’argent n’est que de l’argent, il n’est rien dans ces moments de faiblesse.

Un billet coupable, un billet malade, un billet tout en fragilité.

Et toi? Comment te rassures-tu ? Quelles sont tes « défauts », actes compulsifs? Qu’est ce que tu préférerais dissimuler sous le tapis plutôt que de le mettre dessus?

Je suis ouverte à tout conseil bienveillant, toute critique constructive pour lutter contre ces mauvais réflexes à la vie dure.

4 réflexions sur “Manger et acheter mes émotions …

  1. Latmospherique dit :

    Prendre le temps de ressentir et nommer ses émotions aide. Il m’arrive encore de trouver du réconfort dans la nourriture, c’est ce qui est le plus évident pour moi.
    Sinon je me rassure en écrivant beaucoup beaucoup beaucoup et en m’achetant tout un tas de carnets!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s