L’émerveillement n’est pas l’apanage des enfants

Merci Emma pour cette brillante remarque. Je m’excusais presque de m’émerveiller d’un rien. Bien au contraire! Heureuses les personnes qui s’adonnent à l’émerveillement spontané pour les petits plaisirs simples de la vie, les manifestations moindres, insignifiantes aux yeux des autres.

Au contact des enfants, de mon entourage, au travail… J’ai constaté cet émerveillement à répétition, de part les multiples découvertes de la vie. Le raccourci émerveillement = enfance devient si facile à commettre. Et pourtant…

Pourtant il est magique et humain de s’émerveiller d’une fleur qui éclos, d’un animal qui passe, d’une réussite inattendue, d’un mot rigolo…

Oui, j’ai toujours flirté avec l’image de la femme-enfant. Si ce trait semble s’estomper, c’est aussi par l’acceptation de réalité comme celle ci. L’émerveillement n’est pas un trait enfantin, c’est une réaction humaine.

Alors, émerveillez-vous! Quel a été votre dernier moment d’émerveillement?

S’ÉMERVEILLER.

 » Sur terre, ce ne sont pas les occasions de s’émerveiller qui manquent mais les émerveillés. »

La nuit de feu – Eric-Emmanuel Schmitt

Une réflexion sur “L’émerveillement n’est pas l’apanage des enfants

  1. Latmospherique dit :

    Oui s’émerveiller!
    Il y a tant de belles choses à portée de regard, pourquoi s’en priver!
    Et puis je trouve ça plutôt sain de s’émerveiller, c’est comme si on retrouvait un regard plein de possibles et naturel.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Latmospherique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s