Back to school, le retour à l’école

Presque 6 mois jours pour jours que je n’avais pas remis les pieds à l’école. 6 mois où j’étais dans l’oeil de la tornade. Les coups, les plaies, l’angoisse, l’anxiété, la boule au ventre, les kilos en moins et une estime de moi inexistante. Mouliner dans le vide, m’épuiser à la tâche….

Aujourd’hui c’était la réunion pour préparer la rentrée et bien qu’en arrêt toujours, j’ai accepté de me rendre à l’école pour participer aux préparatifs.

Je ne réalise pas hier soir que je dois préparer ma réunion. D’ailleurs, je ne le fais pas. Après tout, rien ne nous a été demandé.

Ce matin, je ne réalise toujours pas. Je rate même la route ! Et puis je croise lune des ATSEM que je salue. Comme si je n’étais jamais partie. Je revois toutes mes collègues, qui fidèles à elles mêmes, agréables, enthousiastes et bienveillantes.

J’ai eu raison de ne rien préparer et ne pas culpabiliser. C’est un véritable progrès ! J’espère fortement quoi durera dans le temps.

Inscription à un projet du diocèse sur l’écriture collective, un autre projet départemental sur une vidéo au sujet de l’égalité fille / garçon, un partenariat avec la maison de retraite et une ludothèque locale…. De grandes lignes se dessinent déjà.

Thème d’école : les contes.

J’hésite encore a prendre les mêmes que ma collègue… Ou d’autres. Quelques idées de projets germent dans mon esprit…. Ne pas s emballer.

Ma directrice me laisse des classeurs d ateliers autonomes et de jeux. J’ai vraiment l’impression que je vais pouvoir concentrer mes efforts sur la préparation des séances d apprentissage.

Avec ma binôme de cycle, nous avons choisis des méthodes communes : MHM en maths, Picot en français. Plus qu’à réviser et se laisser porter.

Nous n’avons pas reparlé du projet de décloisonner complètement l’après midi pour un projet conte sur l’ensemble de l’école et une enseignante par matière sur l’intégralité de l’école ( je me suis proposée pour les sciences ) . Il reste encore du flou mais finalement pas plus mal de ne pas m’avoir surcharger d informations.

J’ai présenté les jeux que j’ai construit il y a deux ans en maternelle à ma directrice qui reprends la classe, les livres que j’ai acheté, les méthodes, le matériel… J’ai mis 45 minutes à tout présenter. J’ai remarqué 4 sacs et une caisse d’outils qu’elle ne se sent pas s’approprier ou liés à des projets qu’elle ne mènera pas. Et encore une fois, je remets les choses en perspective. Ça fait beaucoup. Beaucoup de créations, beaucoup d’argent, beaucoup d’espace. Les 6 mois de pause me permette de visualiser tout ce que j’ai lancé. Tout ce que je faisais bien, et tout ce que je ne faisais pas comme il fallait, sans culpabiliser.

L’odeur de la classe de maternelle allume toutes les sonnettes d’alarmes : celle de mes 3 ans , « attention tu vas être abandonnée là et confrontée à des petits être avec qui tu seras gentille mais qui ne le seront pas en retour« , celle d’il y a quelques mois avec le même message et en prime  » on va te juger, te juger incapable« . Cette odeur. Horreur. Erreur.

Retourner travailler en équipe à l’école la semaine prochaine me motive.

Reste à affronter le plus dur : les parents. Une fois l’année préparée et ma classe aménagée, je serai surement plus armée pour cela.

Bref, je retourne à l’école.

C’est clés que je n’avais pas touchées depuis 6 mois, perdu sous le couvercle du porte gobelet de ma voiture. Le porte clé du Togo qui me porte bonheur et celui qu’on m’a offert, une élève aux progrès fulgurants.
Le petit plaisir d’être maîtresse : conduire sous le préau. La plus a facilité la motivation à aller travailler.
Je ne me sens plus chez moi ici. Mais je ne suis plus rancunière.
Une courte tranche de vie.

2 réflexions sur “Back to school, le retour à l’école

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s