Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Vous avez probablement vu ce livre en librairie, peut être entendu des interviews de l’autrice. Personnellement, le livre m’avait fait de l’œil sur Audiolib. Il attendait sagement dans ma liste d’envie. Le problème avec les livres audios, c’est que je ne veux pas être frustrée d’entendre plutôt que de lire les mots, il faut que ce soit suffisamment captivant mais pas trop non plus. Documentaire possible, mais tout dépend du degré de description. Et là, clairement, je ne savais pas dans quoi m’embarquer. Au détour d’une visite en librairie, il était en tête de gondole, j’ai craqué.

Et je ne suis pas DU TOUT déçue de ce choix.

En rentrant , je vois la mou de mon conjoint, du genre  » que je ne te retrouve pas à danser toute nue sous la lune ou à cramer de la sauge dans la baraque« . Oui, je pourrais faire ce genre de choses. Mais pas là, pas maintenant. Et surtout pas à la lecture de ce livre. Ce n’est pas du tout ce qui est présenté.

D’ailleurs, on oublie la suite du titre, «  la puissance invaincue des femmes« .

Et là, on découvre un parallèle entre les sorcières et les caractéristiques qui dérangent encore la société aujourd’hui. A travers les lumières de l’introduction sur les sorcières de la Renaissance, et non du Moyen-Âge comme on le croit souvent, Mona Chollet fait de belles comparaisons : les femmes à chat seules, celles qui ne veulent pas d’enfants, les femmes vieilles qui sont mal vues ou représentés de nos jours et échappaient au patriarcat déjà à l’époque.

J’ai apprécié les références, que l’ouvrage soit très sourcé vers d’autres livres défendant la cause des femmes, étudiant le statut de la sorcière, la position de la femme dans la société. C’est un travail sérieux, sourcé, qui met à l’honneur des personnalités ayant lutté pour la cause des femmes.

Je me suis vraiment régalée à lire ce livre intelligent, où on se sent fière et légitime d’être femme ! Mon grand regret, c’est que ma mémoire n’est que très rarement à la hauteur de ce genre d’ouvrage où il y a une multitude d’informations, de noms et de faits que j’aimerais graver dans mon esprit pour en parler, y réfléchir… Et ça s’en va. Mon bonheur, c’est d’avoir acheté le livre et pouvoir m’y référer pour chercher les sources et les lire ensuite pour certaines.

J’ai ri, car je ne sais pas ce que cela ferait de mettre ce livre « sérieux » dans les mains de certaines personnes, un peu misogyne, à l’ancienne, ce genre de personne qui dit que « les droits des femmes c’est bien mais qu’elles font ch*** quand même les féministes , on les entend trop, qu’elles retournent à la cuisine. » (Si tu entends « La place des femmes est à la cuisine » dans ta tête, j’ai la référence aussi) Comment réagiraient-ils ? (oups, j’ai écrit Ils). Que répondre devant tant de faits, de sources, de traits de raison?

Vraiment, c’est une lecture fluide, pas prise de tête, mais bourrée de pépites et qui me mettent sur les pas de la recherche sur la place et l’évolution de la cause des femmes.

J’ai tellement aimé que « Beauté fatale » et « chez soi » attendent sagement sur l’étagère à lire.

En espérant avoir donné envie de lire , envie d’être femme, envie d’être sorcière des temps modernes!

2 réflexions sur “Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s