Journal de rêves, et pourquoi pas ?

les rêves, c’est le cerveau qui classe les dossiers, c’est le tri des informations, l’expression codée de tout un tas de choses. C’est aussi une merveilleuse fabrique à histoires et un imaginaire saugrenue et fantaisiste ancré dans un réel parfois difficile à raccrocher.

Le blog, ça m’aide pas mal à travailler sur moi, partager mes réflexions, ce qui est classé ou en cours de classement, alors je me dis que, ce serait une bonne rubrique de compiler mes meilleurs rêves d’avant et entamé un journal des rêves. Surtout en ce moment que ça mouline là-haut dans le ciboulot, histoire de voir les évolutions, les connexions et ouvrir aux différentes interprétations pourquoi pas en commentaires?

Rêves récurrents d’enfance : Godzilla, zinzins de l’espace et famille lapin.

Quand j’étais enfant, je faisais un rêve qui revenait régulièrement. Je l’ai tellement fait que j’arrive encore à le raconter aujourd’hui. Je suis dans la maison de mes parents, enfin, dans le jardin d’abord. Et au dessus du petit bosquet sur lequel donne ma chambre, Godzilla, un T rex, le mélange des deux se dresse au dessus des arbres. Je rentre me cacher pour qu’il ne me trouve pas. Je me dirige vers la chambre de mes parents, mais finalement, je m’arrête dans le dressing sombre où m’attendent les zinzins de l’espace. On joue aux cartes. Et finalement, Godzilla parvient à arracher le toit. Dans une course absolument improbable, on se retrouve les zinzins et moi dans la côte, à se ruer vers le centre ville. C’est là qu’on se retrouve téléportés dans une forêt, on aperçoit la chaumière de la famille lapin. Et on voit le renard qui rode autour. On essaie de rentrer. Fond noir soudain avec images de dauphins en néons et effet kaléidoscope.

Je me réveille.

Générique par… Iggy Pop !

Top 1 : Magneto & cochons d’indes à la conquête du monde

Je rêve de Magneto qui décide (et surtout, aussi étrange que cela soit) parvient à mettre un bout de métal dans tous les cochons d’indes du monde et par de la propagande (oui, tu peux t’imaginer des cochons d’inde à la place de Staline sur les affiches d’époque) à faire adopter un animal dans tous les foyers de la Terre (dans mon rêve, c’est très cinématographié, extraits de différents rongeurs dans leurs familles respectives et aperçu des enregistrements et données collectées qui arrivent par le grand casque au cerveau de Magneto). Et puis, lorsque le piège se referme sur l’humanité, boum vision de tous les cochons d’indes qui planent en formation triangle au dessus de l’océan prêt à attaquer. Et je me suis réveillée. Je reconnais qu’à l’écrit, ça ne parait pas folichon, mais les images que j’ai en tête sont vraiment grandiose. Je pèse mes mots.

2 réflexions sur “Journal de rêves, et pourquoi pas ?

  1. Latmospherique dit :

    J’ai tenu un journal de rêves fut un temps, et je peux continuer tellement mes rêves sont intenses! Certains restent même longtemps dans ma mémoire.
    Il y a beaucoup d’infos dans les rêves, c’est l’inconscient qui parle et nous ouvre des voies…

    Aimé par 1 personne

    • laruchedemel dit :

      Je trouve la démarche hyper intéressante effectivement. Et surtout en ce moment, j’ai l’impression que les partager et les ouvrir à différentes interprétations peut être constructif… Ou juste plaisant à livrer pour classer à nouveau le dossier du rêve en lui-même. Merci pour ce retour !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s